TTI PRODUCTION regard avisé

Jules Verne n’a qu’à bien se tenir. Chez TTI, on fait le tour du monde et on découvre les endroits les plus reculés de la planète en quelques secondes !

« À partir d’images satellites, notre métier consiste à réaliser des cartes thématiques de l’occupation du sol » illustre en préambule François Charpentier, géologue et responsable de l’antenne paloise de TTI. Un raccourci imagé pour un métier très technique, qui mêle l’usage de photos satellites, de données numériques et le regard expert de géologues.

Les clients, entreprises, collectivités voire même états étrangers, font appel à TTI pour obtenir des cartes sur les risques naturels, l’occupation du sol, l’évolution d’une zone urbaine, ou des cartes géologiques pour le domaine pétrolier. « Nous avons par exemple réalisé le relief topographique de la Papouasie Nouvelle Guinée. Notre approche a permis d’obtenir des données très fines sur ce territoire vaste d’un million de kilomètres carrés de forêts, avec des glaciers à 5000 m d’altitude… Plus près de nous, dans les Pyrénées, nos compétences ont permis de réaliser une évaluation des risques naturels d’inondations, de glissements et d’avalanches. Nous sommes aussi capables de cartographier des réseaux souterrains à l’aide d’antenne radar ». À la clé, l’édition de cartes papier ou la livraison de supports numériques, qu’ils soient en 2D ou en 3D!

La plus-value de TTI ? Elle est du côté du binôme de géologues que forment François Charpentier et Thibault de l’Hamaide. « À partir d’une image satellite brute, nous assurons le géoréférencement du fichier et étudions ensuite les caractéristiques souhaitées par le client, comme la géologie de surface, la densité de la végétation, la géomorphologie des reliefs… Notre rôle est de fournir à nos clients les éléments qui permettront d’exploiter le plus finement possible ces environnements ».

Née en 1994 à Nîmes, TTI a installé son antenne paloise sur Hélioparc au début des années 2000. « Notre société développe des logiciels qui nous permettent d’interpréter les données spectrales, fournies par les satellites. La précision est époustouflante : un satellite mis en orbite à 600 km d’altitude peut nous fournir des images précises à 35 cm près ! ». Un métier qui possède de surcroît de belles perspectives d’avenir si l’on se réfère aux économies considérables qu’il peut générer. « La télédétection permet d’aller instantanément aux quatre coins de la planète, d’éviter de déplacer des dizaines de personnes pour réaliser des mesures, sans oublier des mises à jour instantanées ».

www.tti.fr

Découvrez les Acteurs d'Hélioparc

Rédaction : Agence Valeurs du Sud

Un réseau de partenaires