CANOE, Le plastique, c’est fantastique

À brûle pour point, le savoir-faire de CANOE peut apparaître très complexe. Cette plateforme de développement technologique couvre tout le cycle des composites et dispose d’équipements spécifiques pour leur mise en oeuvre, mise en forme et caractérisations... Mais, à y regarder de près, chacun d’entre nous touche du doigt les applications développées ici.

Un fabricant de lames de terrasses qui veut renforcer la rigidité de ses produits, une entreprise qui enrobe ses aimants avec du plastique, des professionnels de l’aéronautique, du nautisme, de l’énergie, de la câblerie, de l’impression 3D… nombreux sont les industriels en Aquitaine à pouvoir s’appuyer sur le savoir-faire de la plateforme CANOE. « Pour faire simple, nous pouvons intervenir sur l’ensemble des domaines où l’on trouve du plastique et du caoutchouc » indique Sandrine André, ingénieur R&D.

« Notre plateforme est présente à Pessac, Lacq et Pau. Notre force est de travailler à façon les matières plastiques et caoutchoucs. Nous offrons un service complet aux entreprises, petites et grandes. Nous mettons en oeuvre les essais et assurons le transfert vers les PME/PMI pour industrialisation. Par exemple, nous pouvons aider une société à mettre au point le process pour que son produit fini à base de granulés plastiques vierges, soit antibactérien et change de couleur au-delà de 50 °C » explique Sandrine André.

Entre-temps, CANOE développera la bonne formule en identifiant les additifs adéquats. De quelques grammes jusqu’à un essai pilote d’une tonne, CANOE dispose des moyens humains et matériels pour assurer toutes les prestations. Y compris à Hélioparc où CANOE dispose d’extrudeuses, presse et autres équipements de caractérisation. « Notre chiffre d’affaires est aussi composé à 30 % de projets collaboratifs dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’aéronautique, de la chimie du végétal ou des filières plasturgiques et carbone ». Cette dernière thématique est un axe fort de développement
au sein de CANOE. Si le métier de base reste le même, avec des formulations à mettre en place, le changement provient des applications et des marchés. « Nous sommes beaucoup associés aux problématiques d’allégement des structures. La recyclabilité du produit est aussi un paramètre qui est devenu important ». 

Installé sur Hélioparc depuis 2009, CANOE va se renforcer en 2015 d’un nouveau bâtiment de type halle technique de 1 100 m², qui sera implanté au sein de l’UPPA. Ce projet, mené étroitement avec l’IPREM, aura également un rôle de formation.

Découvrez les Acteurs d'Hélioparc

Rédaction: Agence Valeurs du Sud

Un réseau de partenaires